Gilets jaunes : la CGT partage la colère des salariés !

Publié le par FSC

SOURCE : Le Télégramme

 

« Nous partageons la colère des salariés ». Sollicités, Régine Lejeune et Rémy Hamon, de l’union locale CGT de Lorient, se positionnent sur le mouvement des gilets jaunes, enclenché depuis le 17 novembre. « Cette colère est légitime. C’est un mode d’expression direct. Le prix à la pompe, bien réel, a été le détonateur. Face à des discours méprisants, la réalité est violente. Les gens sont à bout ! », tempête le duo qui avoue « n’avoir rien contre les patrons de travaux publics au volant de leur camion » mais « ne pas vraiment les comprendre ».

 

« Il y a une bataille à mener »

 

Remontée face à « l’injustice sociale », l’union locale s’attelle à « défendre les conditions de vie ». Elle dit « non » à la hausse des prix sur les carburants, le fioul, l’électricité, le gaz… « tant que l’État et le gouvernement ne nous donnent pas les moyens de vivre dignement ». Des revendications pas si éloignées de celles portées par les Gilets jaunes.

À une nuance près : « Nous avons la volonté de recentrer la discussion sur la richesse du travail produite et à qui elle doit servir. Il y a une bataille à mener, l’essentiel des réformes gouvernementales visant à faire baisser l’ensemble de cette richesse », considère le duo, avant de lister des solutions : « L’augmentation des salaires, la hausse des minima sociaux, l’investissement public dans la transition écologique… ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article