La salle de l'Union locale CGT du Douaisis porte désormais le nom de Jacques Leclercq

Publié le par FSC

Toutes les photos sur le site de l'UL CGT de Douai : http://www.ulcgtdouai.com/



La salle de l'Union locale CGT du Douaisis porte désormais le nom de Jacques Leclercq

dimanche 05.07.2009, 04:48 - La Voix du Nord

Philippe Nalewajek, secrétaire général de l'UL CGT, et Georges Hage ont évoqué leurs souvenirs de J. Leclercq.PHOTO ÉMILIE DENIS

|  HOMMAGE |

Depuis vendredi, le local de l'UL CGT du Douaisis porte le nom de son ancien secrétaire général, Jacques Leclercq, décédé en mars dernier.

Philippe Nalewajek le connaissait bien : leurs routes se sont croisées en 1975, à l'automne et ils ne se sont plus quittés. Vendredi, le nouveau secrétaire de l'UL CGT du Douaisis a rendu hommage à son prédécesseur, Jacques Leclercq, disparu en mars dernier. En mémoire de cet infatigable syndicaliste - « on pouvait l'appeler chez lui à n'importe quel moment, y compris les samedi dimanche, et il répondait toujours » -, à la tête de l'Union locale pendant vingt-six ans, le local de la rue des Vierges porte désormais son nom.

Philippe Nalewajek s'est plu à dresser le portrait de ce « camarade  » auprès de qui il a appris « ce qu'était la vie d'un militant de la CGT  » et avec qui il a formé « un duo de choc face aux petits patrons du Douaisis  ». Les souvenirs sont nombreux, les anecdotes aussi. Avec humour, Philippe Nalewajek a ainsi évoqué comment Jacques Leclercq à faire adhérer les habitants de Saint-Pierre et Miquelon (Outre-Mer) à la mutuelle métallurgie du Nord - Pas-de-Calais : « Pour Jacques, les frontières du Douaisis pouvaient s'arrêter à 7 000 km de chez nous !  » Jacques Leclercq a aussi été conseiller municipal PC à Douai et attaché parlementaire de Georges Hage lorsque celui-ci était député. Lui aussi a évoqué ses souvenirs. « J'étais heureux de compter sur lui. C'est pendant cette période que j'ai été le plus présent à Douai par mes interventions à l'Assemblée car Jacques suivait tout. » Une photographie encadrée de Jacques Leclercq a ensuite été dévoilée par sa fille Virginie. L'émotion était là. Le souvenir du syndicaliste aussi. « Dans cette salle, il continuera longtemps à participer à l'élaboration de nos actions car il sera toujours parmi nous », a ajouté Philippe Nalewajek. • S. L

Publié dans CGT

Commenter cet article