Contis : Appel à tous les Partis et associations attachés à la défense des droits ouvriers et des libertés publiques.

Publié le par FSC

Appel à tous les Partis et associations attachés à la défense des droits ouvriers et des libertés publiques.

 

 

Le tribunal de Compiègne a rendu un verdict le 1er septembre qui condamne 6 salariés de Continental Clairoix, par un jugement qui remet sur pied la loi anti casseurs abrogée en 1981.

 

En effet, ce jugement a décidé de faire supporter, en plus des condamnations pénales lourdes, solidairement, à ces 6 salariés, la responsabilité d’indemniser la totalité des dégradations que d’autres auraient commises, en se basant sur un principe de responsabilité collective inconnu dans la loi: les 6 doivent payer pour les 600 présents ce jour là.

 

La fermeture de Continental Clairoix est déjà un scandale, en soi, et il n’est pas admissible que les salariés se retrouvent 2 fois victimes : la première en tant que licenciés, et la deuxième condamnés pour l’exemple pour avoir arraché des garanties importantes par leur lutte. Mais cette condamnation a une portée qui dépasse le cadre même de la lutte des 1120 travailleurs de Continental.

 

Le Sénateur UMP Marini, a revendiqué publiquement l’extension à tout le pays et à toutes les situations de ce « nouveau droit » issu du jugement contre les salariés de Continental. C’est en effet la menace qui plane sur l’ensemble du mouvement ouvrier et démocratique avec la réintroduction des principes liberticides de la loi anti casseurs dont pourraient être victimes demain salariés en lutte ou manifestants.

 

C’est pourquoi, pour l’équité, la justice, la défense des droits ouvriers et des libertés publiques il nous parait important que vous repreniez en compte, à nos côtés, ce combat pour faire rapporter ce jugement du tribunal de Compiègne.

 

Nous avons, quant à nous, décidés de faire appel, et à l’invitation des organisations syndicales de Goodyear Amiens nous serons présents à la manifestation du 17 septembre 2009 à 11H00 devant la Bourse des valeurs à Paris.

 

Nous appelons donc tous les responsables nationaux des partis et des associations à venir à nos côtés jeudi 17 septembre, en manifestant par leur présence leur solidarité avec nos demandes, en même temps que la condamnation de tous les licenciements qui sont les deux mots d’ordre de cette manifestation.

 

Pour l’avenir, dès maintenant, nous pouvons vous indiquer qu’un rassemblement devrait se tenir le samedi 26 septembre à 15H00 devant l’usine de Continental Clairoix.

 

 

D’une façon générale, nous souhaitons avoir votre soutien pour cette lutte difficile mais indispensable. Nous nous tenons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires et nous souhaiterions discuter avec vous des modalités que pourrait prendre ce soutien et la prise en charge de ce combat pour les libertés publiques.

 

 

Clairoix le 15 septembre 2009.

 

L’Intersyndicale CGT/FO/CFE - CGC/CFDT/CFTC de Continental-Clairoix.

Le comité de lutte.

 

Tél : 06.11.02.92.19

 

CGT : continental-cgt@wanadoo.fr

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article