Le Havre : à l'appel de la CGT, les salariés des terminaux pétroliers de la CIM votent l'arrêt du travail

Publié le par FSC

Le personnel de la Compagnie industrielle et maritime (CIM), terminal pétrolier du port du Havre qui assure 40% des importations françaises, a voté ce lundi soir pour la grève.

Dans cette entreprise d'environ 260 salariés, où la CGT est l'unique syndicat, la grève a été votée à une majorité écrasante de 95% des voix pour demander le retrait de la loi travail.

L'assemblée générale a eu lieu en fin d'après-midi. 100% du trafic de pétrole brut du port du Havre transite par la compagnie industrielle maritime. La situation"se corse"


Demain mardi, les salariés de la raffinerie Exxon Mobil de Port-Jérôme voteront pour ou contre la grève.


Les pétroliers déchargent et chargent le pétrole brut ou les produits raffinés aux terminaux de la compagnie industrielle maritime. Des oléoducs acheminent le pétrole vers les deux raffineries de la Baie de Seine.

La grève de la CIM touchera aussi la région parisienne reliée au Havre par des pipelines. Les aéroports de Paris dépendent aussi du terminal havrais.

Publié dans Luttes - actualités

Commenter cet article