A propos des conditions de la manifestation de ce 15 septembre

Publié le par FSC

Ci-après le communiqué de l'Union régionale Ile de France CGT.

Ajoutons à la dénonciation de l'attitude répressive du pouvoir, l'interrogation pour le moins du comportement d'un certain nombre de groupes à l'intérieur de ce que l'on appelle "Manif de tête" et qui tout au long des manifestations de l'automne n'ont pas cessé de fournir au pouvoir les prétextes pour s'en prendre au droit même de manifester.

N'hésitant pas par ailleurs en plusieurs occasions à s'en prendre au service d'ordre syndical en envoyant des camarades à l'hôpital.

Sans respect pour les orientations démocratiquement déterminées par le mouvement syndical, ces groupes se donnent systématiquement rendez-vous en tête de manifestation et en complément d'un dispositif policier inédit, propice à toutes les provocations permettent en définitive aux médias complice de présenter la résistance aux régressions sociales et à la loi ElKhomri comme un danger pour la sécurité en période d'état d'urgence et comme un mouvement violent qu'il faut par conséquent réprimer.

Pour les semaines qui viennent et en ce jour de première manifestation de reprise de la lutte contre la loi anti-travail nous ne sommes donc pas à l'abri de nouvelles provocations!

 

A propos des conditions de la manifestation de ce 15 septembre

Commenter cet article