La RATP de La Croix- Nivert veut révoquer une mère isolée !

Publié le par FSC

SOURCE : le site 

 

SIGNER la PETITION de soutien :

http://www.petitionduweb.com/Petition-la-ratp-va-t-elle-rvoquer-une-femme-isole-1004054.html

La direction de la RATP poursuit sa politique de sanctions et de révocations à tour de bras, tantôt aléatoires, tantôt ciblées sur les syndicalistes, pour faire passer sa logique comptable et la marche vers la privatisation. Avec des motifs pratiquement toujours inexistants ou futiles, peu importe pour elle (voir nos articles antérieurs).

Cette fois, les cadres dirigeants veulent traduire une machiniste, mère isolée de 4 enfants, devant le conseil de discipline. Dans leur zèle, ils avaient prévu de la condamner un 8 mars...

Nos camarades de la CGT du dépôt de Coix-Nivert ont lancé une pétition. La lutte ne s'en tiendra pas au report, par les dirigeants péteux, de l'entretien au 20 mars!

 

La RATP va-t-elle révoquer une femme isolée? Ne laissons pas faire!

La RATP va-t-elle révoquer une femme isolée, mère célibataire de 4 enfants, le jour de la Journée Internationale des droits des Femmes ? C’était visiblement le projet  de la direction du dépôt de Croix-Nivert et du Département Bus.

Finalement, la direction à la dernière minute a déplacé le Conseil de discipline afin de ne pas nuire à l’image que veut véhiculer l’entreprise, et devant le risque d’un rassemblement sur ce sujet !

C'est maintenant le 20 mars 2017 que Marie, machiniste au Centre Bus de Croix-Nivert, 15 ans de service à la RATP, est convoquée au Conseil de discipline avec une demande de révocation !

Que lui est-il reproché ? Un non-respect de l’IG 505B cadrant les dispositions à prendre en cas d’arrêt maladie.

En fait, Marie souffre d’une pathologie lourde et handicapante. La direction le sait, puisque celle-ci a été contractée sur son lieu de travail.

Le 4 janvier dernier, alors qu’elle doit prendre son service, notre collègue ne se sent pas bien. SOS médecin se déplace en urgence. Marie n’étant pas en état d’appeler le Centre bus, le médecin le fait à sa place mais n’arrive à joindre personne. L’accueil est une nouvelle fois saturé! Le médecin lui fait alors une attestation confirmant que Marie est dans l’incapacité physique d’appeler son employeur. Mais cette attestation est balayée d’un revers de main par la direction…

Par la suite, notre collègue laissera un message sur le répondeur du centre bus (comme indiqué dans la réglementation) pour prévenir de son arrêt de travail. Cette fois-ci, la direction lui reproche de ne pas avoir indiqué « son lieu de résidence et son code d’accès »: informations dont dispose déjà le Centre bus !

Le fond du problème est le fait de son indisponibilité pour maladie et aussi la garde de ses enfants !

Une nouvelle fois, voilà sur la base de quoi la direction prétend révoquer des

 

 

Commenter cet article