"J’ai vu des crimes abominables commis par Azov." De retour d'Ukraine, Adrien Bocquet raconte

Publié le par FSC

C'est du côté ukrainien que ce témoignage émane.

Adrien Boquet faisant  partie il faut le souligner d'une mission humanitaire d'aide aux populations et aux enfants ukrainiens résultant d'un séjour d'une quinzaine et datant de ces derniers jours.

EXTRAITS à partir de la 14éme minute de l'enregistrement :

 

 

 

Adrien Boquet affirme détenir la preuve de ce qu'il avance (des dizaines de vidéos) dont il serait intéressant qu'elles puissent être portées à la connaissance du plus large public.

De tout cela,

France inter n'en parle pas

France Culture n'en parle pas

BFM-TV ne relaye pas

La 2  fait silence

CNEWS la boucle ...

and so on ...

____________________________

Qui est Adrien BOQUET ?

Adrien Bocquet, ancien fusilier de l’armée française, est l’auteur d’un livre extra ordinaire intitulé : “Lève-toi et marche grâce à la science” publié aux éditions Max Milo.

Le premier handicapé en France qui recouvre l’usage de ses jambes et de son bras droit grâce à l’implant de neurostimulateurs médullaires.

Ancien fusilier commando au sein de l’armée française, Adrien Bocquet, victime d’un grave accident, se retrouve paraplégique à l’âge de 21 ans. Prisonnier de son corps et de ses douleurs insupportables, il pense à la mort comme seule porte de sortie. Jusqu’au jour où il croise la route d’un professeur qui lui parle pour la première fois de neuroscience. Adrien Bocquet devient ainsi le premier français à avoir été triplement implanté de neurostimulateurs médullaires, qui lui permettent de ne plus souffrir et de recouvrir l’usage de ses deux jambes et de son bras. Alors qu’il était dans une chaise roulante, Adrien marche de nouveau. Adrien sait cependant qu’en étant le premier, il sert de cobaye pour la science et que sa vie est continuellement en sursis. Il échappera ainsi plusieurs fois à la mort.

Dans ce récit poignant, il nous raconte ainsi son combat pour sa survie, ses aspirations pour « une vie normale », avec en ligne de mire, sa fille Léna, son véritable moteur, et sa femme Manon, qui force l’admiration par son amour sans failles. Il souhaite laisser la trace d’un papa qui n’a jamais cessé de se battre. Une leçon de vie pour tous.

Adrien Bocquet était par ailleurs trois semaines en Ukraine, en pleine guerre, aux côtés notamment de soldats Ukrainiens. Il a été témoin de crimes de guerre côté ukrainien. Un discours qui tranche avec la version officielle diffusée par la presse mainstream française. Son témoignage est à écouter sur Sud Radio, avec une partie consacrée à son livre, l’autre à son expérience.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Témoignage à adresser également au PCF et a la CGT, voir l huma quotidienne qui relaie la propagande de Kiev et la revue confédérale " ensemble" 'qui ne donne la parole qu aux seuls pro-ukrainien..
Répondre