UN APPEL URGENT À L'OPINION PUBLIQUE MONDIALE : ARRÊTONS LA GUERRE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD !

Publié le par FSC

A l'inverse de l'entreprise guerrière de France inter ce matin en compagnie du trio François Heisbourg (luxembourgeois), Laure Mandeville et Pierre Servent pour justifier l'envoi d'armes au régime de Kiev en sacrifiant au passage les intérêts des salariés français dont les préoccupations quotidiennes sont au fond méprisées c'est à la désescalade qu'il faut appeler pour que les souffrances des populations civiles cessent;

Et que la sécurité sur notre continent soit assure pour TOUS les peuples et tous les états de cette région de cette région.

________________

COLLECTIF ESPRIT BANDUNG, INITIATIVE DELPHI POUR LA DÉFENSE DE LA DÉMOCRATIE
le 2 juillet 2022

 
 

 a guerre en Ukraine se poursuit, sans relâche depuis quatre mois maintenant, causant d'énormes pertes en vies humaines, la destruction tout aussi grande des biens du peuple ukrainien et de grands dommages à l'économie mondiale; cela affecte la vie de millions de personnes dans le monde entier en raison de l’inflation et de la crise énergétique, et accroît surtout constamment les tensions mondiales, ce qui a pour conséquence de pousser l'humanité au seuil d'une guerre nucléaire.

L'intervention militaire russe en Ukraine était une réponse évidente aux mesures prises par le régime de Kiev et ses milices armées d'extrême droite contre les Russes, la population russophone et les autres citoyens de l'Ukraine, à la non-application des accords de Minsk et à l'expansion agressive continue de l'OTAN à l'intérieur de l'ex-URSS.

Mais même si nous rejetons totalement les arguments russes et si nous acceptons pleinement les arguments des États-Unis et de l'OTAN concernant la crise ukrainienne, la réponse occidentale à l'intervention russe, qui consiste à armer massivement l'Ukraine et à imposer des sanctions sans précédent à la Russie, est totalement disproportionnée. Cette politique, qui n'aide pas les peuples d'Ukraine, comporte un risque très élevé de désastre nucléaire, écologique et socio-économique mondial.

La prolongation du conflit ukrainien augmente le risque d'une guerre nucléaire mondiale par accident, par erreur de calcul ou par provocation, et l'annihilation subséquente de l'humanité.

Il est manifestement impossible de relever les défis brûlants de notre époque, tels que le changement climatique, la faim et d'autres menaces existentielles pour l'humanité dans un tel climat d'hostilité internationale. Tous les progrès réalisés depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale semblent être en jeu aujourd'hui, et le niveau de coopération entre les nations et les peuples s’est extrêmement dégradé en ce moment. La poursuite de ce conflit nous rapproche du point d'effondrement de la civilisation humaine, comme nous en a avertis le récent rapport des Nations unies (GAR2022 : Rapport d'évaluation globale sur la réduction des risques de catastrophes).

Les sanctions et contre-sanctions ont déjà eu des effets sociaux et économiques dévastateurs sur la majorité des pays du monde.

Il est désormais clair que toutes ces mesures ne peuvent pas aider l'Ukraine à gagner une guerre impossible à gagner dès le début. Elles contribuent à la mort et à la migration de la jeunesse ukrainienne et à la destruction de son pays.

C'est pourquoi nous considérons qu'il est de la plus haute urgence d'appeler à un cessez-le-feu immédiat et à l'ouverture de négociations, accompagnées de la levée des sanctions et de l'arrêt de l'armement de l'Ukraine.

Nous appelons l'opinion publique internationale, tous les mouvements sociaux, les intellectuels, les syndicats, les communautés religieuses et les gouvernements à agir fermement dans ce sens et à coordonner leurs efforts.

Il n'y a pas de tâche plus importante pour l'humanité aujourd'hui que d'arrêter notre descente vers une guerre mondiale ouverte et l'effondrement de la Civilisation !

Pour le collectif Esprit Bandung et l'initiative Delphi pour la défense de la démocratie (https://bandungspirit.org/ et http://www.defenddemocracy.press/)

Groupe de travail :

Isaac Bazié, Burkina Faso/Canada (Professeur, littérature comparée, études africaines, Université du Québec à Montréal, Canada) 
Beatriz Bissio, Brésil/Uruguay (Professeur, Histoire, Sciences politiques, Université fédérale de Rio de Janeiro, Brésil) 
Bruno Drweski, France/Pologne (Professeur, Géopolitique, Études de l'Europe centrale et orientale, INALCO Institut national des langues et civilisations, France) 
Darwis Khudori, Indonésie/France (Professeur d'histoire, études orientales et asiatiques, Université Le Havre Normandie, France) 
Dimitris Konstantakopoulos, Grèce (Journaliste et écrivain, Defend Democracy Press, Athènes, Grèce)
Manoranjan Mohanty, Inde (ancien professeur, Sciences politiques, études chinoises, Université de Delhi, Inde) 
Yin Zhiguang, Chine/Royaume-Uni (Professeur, Sciences politiques, Relations internationales, Université Fudan, Shanghai, Chine)

Co-signé par : (liste disponible dans la version anglaise

La liste actualisée des cosignataires sera publiée périodiquement sur ce site. Si vous souhaitez ajouter votre signature, veuillez suivre ce lien

source : bandungspirit.org

 

Co-signataires :

Asvi Warman Adam, Indonesia (Professor, BRIN Badan Riset dan Inovasi Nasional, Jakarta)

Sayf Alaydrus, Indonesia (Student, Faculty of Political and Social Sciences, Universitas Airlangga, Surabaya)

Annamaria Artner, Hungary (Habilitated College Professor and Senior Research Fellow, Milton Friedman University and Centre for Economic and Regional Studies, Institute of World Economics, Budapest)

Francis Arzalier, France (Historien, President Collectif Communiste Polex, Saint-Denis)

Ellen Elizabeth Barfield, USA (Full-time Volunteer Justice and Peace Activist, Veterans For Peace, War Resisters League, Women's International League for Peace and Freedom, Baltimore, Maryland)

David Barkin, Mexico (Professor, Universidad Autonoma Metropolitana, Unidad Xochimilco, Ciudad de México)

Anice Benjelloun, Switzerland (Business Professional, EPFL, Lausanne)

Matyas Benyik, Hungary (Social Scientist and Activist, ATTAC Hungary Association, Budapest)

Georges Beriachvili, Georgia/France (Professor, Stanislas High School, Paris)

Jean-Louis Bertrand, France (Informaticien, Editeur, CASALABRIVA)

Reiner Braun, Germany (Executive Director, IPB/International Peace Bureau)

Azzah Kania Budianto, Indonesia (Student, Faculty of Political and Social Sciences, Universitas Airlangga, Surabaya)

James De Burghe, Great Britain/China (Author, Member, SACU/Society for Anglo-China Understanding)

Heriberto Cairo, Spain (Professor, former Dean of the Faculty of Political Science and Sociology, Universidad Complutense de Madrid)

Suchetana Chattopadhyay, India (Professor, Department of History, Jadavpur University, Kolkata)

János Debreceni, Magyarország/Hungary (Activist, Organisers for Left, Budapest)

Radhika Desai, Canada (Professor, Department of Political Studies, Director, Geopolitical Economy Research Group, University of Manitoba)

Bartłomiej Jarosław Doborzyński, Poland (Worker, Bookmark, Gdańsk)

Klaus Dräger, Germany (Former policy advisor on employment & social affairs, GUE/NGL)

Philippe Gendrault, France/USA (Independent Health Professional, San Francisco)

Manas Ghosh, India (Assistant Professor, Jadavpur University, Kolkata)

Mamdouh Habashi, Egypt (Socialist People's Alliance Party, Polit-Bureau & Head of International Office, World Forum for Alternatives, Vice President)

Asha Hans, India (Chairperson, Development Research Institute, Bhubaneswar, Odisha)

Frances Hasso, USA (Professor, Duke University, Durham, North Carolina)

Odile Hélier, France (Anthropologist)

Victor Hugo, Equador (CDDH/Comisión por la Defensa de los Derechos Humanos)

Abdou Ibro, Niger (Directeur, ISEP/Institut de Stratégie, d'Evaluation et de Prospective, Niamey)

Earl Jackson, USA/Taiwan (Professor, University of California, Santa Cruz, California)

Kwon Keumsang, South Korea (Family & Women, Suwon Family & Women Center, Suwon)

Soyoung Kim, South Korea (Professor, Korea National University of Arts, Trans: Asia Screen Culture, Seoul)

Tamás Krausz, Hungary (Head of the Department of Eastern European Studies, Eötvös Loránd University of Sciences, Budapest)

Michèle Leclerc-Olive, France (Honorary Researcher HDR CNRS, Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les enjeux Sociaux (IRIS), President of CORENS/Collectif Régional pour la Coopération Nord-Sud – Hauts de France and of CIBELE/Collectif Régional pour la Coopération Nord-Sud – Ile de France)

Angela Lee, South Korea (Festival Director, Producer, Film Critic, The Chuncheon SF Film Festival/CCFF, Chuncheon City)

Mi-Jeong Lee, Korea/Canada (Lecturer and Artist, Université de Montréal, Montréal, Canada)

Lin Chun, China/UK (Professor, London School of Economics, London)

Marie Lynam, UK (GMB Trade Union and Labour Party, London)

Michel Marti, France (Retired Railway Worker, CGT Trade Unionist, Yellow Vest since the beginning)

Guy Mettan, Switzerland/Suisse (Journalist & Deputy, Grand Conseil, Geneva)

Dragana Mitrovic, Serbia (Professor, University of Belgrade, Faculty of Political Science, Belgrade)

Paolo Motta, Italy/Spain (Architect, Territorial Planner, Private expert & researcher, IASQ International Association Social Quality, Amsterdam)

Gerardo Otero, Canada (Professor, School for International Studies, Simon Fraser University)

Seema Mehra Parihar, India (Professor, Kirori Mal College, University of Delhi)

John Philpot, Canada (Senior Criminal Litigation Attorney, specialised in International Criminal Law)

Magda Refaa, Egypt/France (Researcher and Activist, University Paris 8, Paris)

John Riddell, Canada (Essayist, Historian, Editor, Translator, and Activist)

Eka Swadiansa, Indonesia (Architect, Practitioner & Researcher, Office of Strategic Architecture/OSA, Surabaya)

Danielle Riva, France (Utopie Critique)

Louis Roussel, USA (Psychoanalyst, San Francisco Center for Psychoanalysis, San Francisco, California)

Helena Sheehan, Ireland (Emeritus Professor, Dublin City University)

Jeffrey Surovell, USA (Pratt Institute)

Yanuardi Syukur, Indonesia (Assistant Professor of Anthropology, Universitas Khairun, Ternate, and President of Rumah Produktif Indonesia, Depok)

Nisar Ul-Haq, India (Professor, Jamia Millia Islamia, New Delhi)

Bruno Vitale, Italy (Former research fellow at Cern and at the Princeton Advanced Studies, former Professor of Quantum Mechanics at the University of Naples)

Marguerite Warner, Canada (Member, Peace Alliance Winnipeg)

Wang Hui, China (Professor, Tsinghua University, Beijing)

Helga Zepp-LaRouche, Germany (Economist, Schiller Institute, Wiesbaden)

Xueping Zhong, USA (Professor, Tufts University, Medford)

 

The updated list of co-signatories will be published at this website periodically. If you wish to add your signature, please follow this link https://forms.gle/9nR8cXuxiKEKBEDc6

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article