SECU : le pouvoir contraint de reculer, PREUVE qu'il craint le verdict de l'opinion ... et les résistances

Publié le par FSC

Mais bien sûr le pouvoir ne va pas abandonner comme ça son projet de remodelage profond de la Sécurité sociale mise en place à la Libération appuyée par une CGT forte de plusieurs millions d'adhérents à laquelle un patronat largement discrédité par son comportement sous l'occupation ne pouvait s'opposer!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article