Macron vassal de l'Empire !

Publié le par FSC

Le monarque aime à mettre en scène sa prétendu toute-puissance et détermination..

Contre le monde du travail, contre les cheminots, contre les syndicats et la CGT il gonfle les muscles et utilise toutes les possibilités anti-démocratiques des institutions de la Vème République pour dresser le pouvoir d'état contre les revendications et les intérêts du monde du travail au profit des privilégiés dont il est le mandataire!

 

C'est pour parallèlement, en bon vassal mieux s'écraser devant les exigences du chef de file impérialiste fort de l'hégémonie monétaire du dollar et de la soumission aux impératifs de l'extéritorialité impériale!

On avait déjà eu un aperçu de cette soumission avec le ministre de l'économie E. Macron à l'occasion de l'opération états-unienne : General Electric avait ainsi pu s'emparer de la partie nucléaire d'ALSTOM sans coup férir et sans résistance mettant ainsi gravement à mal l'indépendance de la France en matière d'énergie nucléaire.

VOIR :

http://www.frontsyndical-classe.org/2017/09/comment-le-ministre-de-l-economie-e.macron-a-vendu-alstom-aux-americains.html

http://www.frontsyndical-classe.org/2017/10/les-preuves-du-bradage-d-alstom-aux-usa-par-les-dirigeants-francais-dont-macron.html

...

Actuellement avec la décision de Trump de mettre en cause l'accord conclu en 2015 avec l'IRAN portant sur le nucléaire assorti de sanctions contre l'IRAN ET de la menace contre TOUTE entreprise qui continuerait à entretenir des relations commerciales avec ce pays que fait l'état français, que font les grandes entreprises françaises engagées en IRAN ?

Eh bien ils s'inclinent, ils se vautrent dans la soumission en psalmodiant de vagues doléances.

Total, PSA abandonnent leur production en IRAN alors que ce dernier par exemple y produit des centaines de milliers de véhicules par an !

Menaçant donc l'emploi industriel dans notre pays !

Ils s'inclinent donc devant la loi de la jungle d'un mode de production capitaliste prédateur qui ne connaît que les rapports inégalitaires de domination au sein même de la hiérarchie d'états se présentant comme alliés, "communauté internationale" quand c'est la vassalité au Suzerain qui est la vérité de leurs rapports.

Preuve aussi entre autre qu'il n'existe pas de rapports ou de lois économiques indépendants des rapports de production capitaliste ET des enjeux politiques.

Pour les travailleurs, pour la défense de l'emploi se pose donc plus que jamais la question ET de l'objectif d'en finir avec le capitalisme inégalitaire par essence ET de l'indépendance nationale des décisions pour sortir de la vassalité à l'égard du capitalisme dominant!

Et en même temps chez PSA :

 

PSA Mulhouse : le mono-flux c’est 500 intérimaires à la porte

Ça y est nous sommes passés en mono-flux, c'est-à-dire que tous les véhicules passeront sur une seule ligne de montage. Les dirigeant du groupe PSA ont réussi à imposer des sites de production flexibles pour faire plusieurs silhouettes et permettre la production de plusieurs voitures différentes. Mais surtout, pour imposer un rythme de travail infernal.

Le passage en mono-flux, met non seulement à la porte plus de 500 précaires mais aggrave les horaires et les conditions de travail déjà difficiles de l’ensemble des salariés de PSA Mulhouse

Cela fait déjà un moment que la flexibilité des horaires est devenue la norme (horaires à rallonge, etc) mais à cela s’ajoute tout un processus de suppressions de postes de travail dans le cadre des « nouvelles répartitions de travail ». A chaque fois, des postes disparaissent pour faire des gains de productivité à l’usine au détriment de la santé des travailleurs, à tel point que tous les postes sont intenables, avec des rythmes de temps de passage d’un véhicule à moins d’une minute. Autant dire qu’il faut être des athlètes de haut niveau pour tenir des journées entières […]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article